Les Chinois du Pérou: une identité reconstruite

chinois-du-perou

photo de Chinatown Lima par Edouard Cid

Entre 1849 et 1874, près de cent mille Chinois ont été introduits au Pérou pour remplacer la main d’œuvre noire des grands domaines coders afin d’exploiter la nouvelle richesse du pays, le guano. Leur condition dans les haciendas sont celles d’un demi-esclavage. Le dénuement dans lequel ils arrivent ne leur permet pas d’affirmer une identité propre. Sans parents, sans épouse, ils n’ont alors que leur nom, leur parler, leurs croyances. Jusque dans les années 1870 ils vont se taire, puis, dans sursaut identitaire, ils vont se rebeller comme on se rebellait alors en Chine. C’est le début d’une longue reconstruction de l’identité qui passe par la recherche d’une reconstitution d’une parenté de type chinois, par la constitution d’associations également.

Lire la suite

Source: Article tiré du site: www.persee.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *